Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1903.djvu/85

Cette page n’a pas encore été corrigée
71
de france

humaine qu’elle n’a pas toujours observé, mais qu’elle a été du moins la première à proclamer. Le silence qu’elle observa impressionna douloureusement ses amis.