Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1903.djvu/72

Cette page n’a pas encore été corrigée
58
la chronique

Nous avons indiqué plus haut le rôle qu’aurait pu jouer l’entente cordiale au point de vue franco-russe si l’expédition du Thibet, répondant à l’occupation de la Mandchourie et l’alliance anglo-japonaise se dressant en face de l’entente russo-chinoise n’étaient venues préciser le caractère peu amical des rivalités britannique et moscovite en Extrême-Orient. Si même la politique intérieure de la France cessait de préoccuper le tsar, un refroidissement pourrait encore prévenir des oppositions d’intérêts qui vont s’accentuant dans cette partie du monde.

L’anticléricalisme à l’exportation.

Un troisième ordre de soucis vient à M. Delcassé de l’attitude adoptée par ses collègues et du mouvement d’opinions qui les actionne. Jusqu’ici la parole célèbre de Gambetta faisait loi ; l’anticléricalisme, avait-il dit, ne doit pas être « un article d’exportation ». Tout le monde se trouvait d’accord à cet égard. Au cours de sa longue carrière ministérielle, M. Delcassé avait su d’ailleurs maintenir l’indépendance intégrale de son dépar-