Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1903.djvu/219

Cette page n’a pas encore été corrigée
205
de france

qualité des œuvres et non d’après la multiplicité des parchemins. La mission est annuelle mais renouvelable si les aptitudes de l’élève, ses travaux ou les intérêts de l’école l’exigent. De même les anciens élèves pourront être rappelés « si un nouveau séjour est jugé avantageux pour la science. » Ainsi établie sur des bases larges et rationnelles l’école est devenue, selon la pittoresque expression de M. Radet, un « petit collège de France archéologique. » Après lui avoir rendu d’incalculables services pendant sa longue direction, M. Homolle nommé directeur des musées nationaux est rentré à Paris et M. Holleaux a pris sa succession. Un dernier et tout récent décret a établi une section étrangère. Déjà la charte de fondation de 1846 avait admis des élèves belges, mais cette disposition était tombée en désuétude avant d’avoir été sérieusement utilisée ; il parait naturel que l’école française ouvre ses portes aux étudiants étrangers de race ou de civilisation latines de même que l’école allemande réunit des élèves appartenant aux divers états germaniques.