Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1903.djvu/200

Cette page n’a pas encore été corrigée


ix

LA VILLA MÉDICIS
ET LES FOUILLES DE DELPHES

Le ministre de l’instruction publique, M. Chaumié a fait, au printemps de 1903, une intéressante visite aux deux colonies de science et d’art que la France possède au sommet du Pincio et au flanc du Lycabete, colonies dont la renommée est devenue universelle. À ce titre, notre chronique ne saurait ignorer le voyage ministériel. Il s’agissait de célébrer à Rome le centenaire de l’installation de l’Académie de France à la villa Medicis et de clôturer en Grèce l’exhumation des sanctuaires de Delphes entreprise par l’École Française d’Athènes.