Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1903.djvu/197

Cette page n’a pas encore été corrigée
183
de france

l’acceptation de la colonie entière ; mais ils furent moins difficiles à convaincre ; même au prix de 60 millions l’affaire restait bonne. Elle l’était d’autant plus qu’une obscurité avantageuse régnait depuis longtemps dans les textes des traités. Ce que Louis xv avait cédé à Charles iii, ce que Charles iv avait rétrocédé à Bonaparte, ce que maintenant Bonaparte cédait aux États-Unis, c’était une Louisiane indéterminée vers le nord et le nord-ouest, ayant sur le golfe du Mexique une façade, comprise « entre le Mississipi et le rio Brazos » disent les instructions rédigées pour le général Victor, mais dépourvue de limites certaines entre son territoire « et le Canada » disent les mêmes instructions. Le mot s’y trouve. Certes il pouvait prêter à bien des disputes, car aucun document officiel et international ne le justifiait pleinement. Et Bonaparte lui-même répondit à Barbé Marbois qui observait combien tout cela était obscur : « Si l’obscurité n’y était pas, il serait de bonne politique de l’y mettre ». Mais, après tout, nous avions jadis établi des forts jusque sur le Minnesota et ces forts constituaient une dépendance naturelle des Illinois et par conséquent de la Louisiane.