Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1903.djvu/152

Cette page n’a pas encore été corrigée


vii

LA PUISSANCE ETHNIQUE
DE LA FRANCE

Aucun sujet ne préoccupe davantage les Français à l’heure actuelle que celui de leur avenir ethnique. Ils apportent à l’étudier les dispositions les plus pessimistes. On dirait qu’avec cette puissance d’imagination qui les distingue, ils prennent un amer plaisir à entrevoir leurs propres funérailles et à les célébrer par avance. Ceux d’entre eux qui ne proclament point la disparition prochaine de la race s’en vont du moins, répétant que la France est vouée à jouer, plus tard, le rôle effacé d’un Danemarck ou d’un Portugal. Qu’y a-t-il de fondé dans ces assertions ? Un savant russe,