Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1901.djvu/27

Cette page a été validée par deux contributeurs.


ii

LE PROBLÈME MILITAIRE

Au premier abord, l’idée que l’armée d’une république doit être républicaine, parait une idée d’une justesse irréprochable et d’une impeccable logique. Un gouvernement républicain ne saurait évidemment trouver de sécurité dans une armée attachée à la forme et aux institutions monarchiques. Mais, qu’est-ce exactement qu’une armée républicaine ? Dès que la question se pose, on aperçoit aussitôt qu’elle a deux aspects, assez différents l’un de l’autre. S’agit-il, en effet, de la soumission aux lois constitutionnelles, de la résistance aux entreprises des factieux, de l’obéissance