Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1901.djvu/166

Cette page a été validée par deux contributeurs.
154
la chronique

(1632), mais la guerre allumée sur les rives du Saint-Laurent, ne cessera plus pendant un siècle et demi.

En 1661, lors de la fondation de Montréal, la Nouvelle France compte déjà 2.500 Européens environ ; l’année suivante elle devient possession de la couronne et la compagnie des Cent Associés est dissoute. Le gouverneur et les officiers qu’envoie la métropole forment le centre d’une société qui s’étudie aux belles manières et veut être policée ; et, pendant ce temps, les aventuriers, dont la race ne s’éteint pas, dont l’ardeur ne faiblit pas, s’enfoncent dans l’Ouest jusqu’au pied des Montagnes Rocheuses ; Louis Jolliet, le Père Marquette, explorent l’Arkansas et le Wisconsin ; La Salle descend le Mississipi jusqu’à son embouchure et prend possession de la Louisiane au nom de Louis xiv. La mort de Colbert, en 1683, marque l’apogée de notre empire colonial. Pendant les vingt dernières années, à la Martinique et à la Guadeloupe (conquises de 1625 à 1635 par d’Enambuc et ses compagnons), nous avions ajouté Sainte-Lucie, Saint-Barthélémy, La Dominique et Saint-Domingue. Madagascar, sous le nom d’Île Dauphine, était devenue possession de la