Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1901.djvu/103

Cette page a été validée par deux contributeurs.
91
de france

là, en termes d’une géniale simplicité, la condition unique et expresse de l’entrée des doctrines socialistes dans le domaine pratique. Et sans doute, sans y voir aussi clair que lui, plus d’un parmi les partisans éclairés d’une révolution sociale se rend compte de cette nécessité et appréhende le recul de la production dès l’instant où les premières lois et les premiers décrets à tendances socialistes feront sentir aux producteurs le contact de la froide réalité. C’est précisément ce qui vient d’arriver en France ; sans qu’on puisse en tirer encore aucune conclusion ferme, il est bon de ne se point leurrer et de donner une extrême attention à ces manifestations d’un phénomène de la plus haute importance. Selon que se confirmeront ou s’infirmeront en 1902 et en 1903 les résultats de 1901, on sera autorisé à en tirer, avec quelque chance d’exactitude, l’horoscope du socialisme.

Une Année médiocre.

Ces résultats sont indiscutables. Pour les onze mois écoulés de l’année 1901, le déficit budgétaire est de près de 109 millions par rapport aux évaluations qui ont servi de base à l’établissement du budget et