Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1901.djvu/101

Cette page a été validée par deux contributeurs.


iv

LA RICHESSE PUBLIQUE
ET LA POLITIQUE OUVRIÈRE

Un grand industriel de Bruxelles, qui fit partie du Sénat Belge, et s’est maintes fois signalé par ses conceptions sociales empreintes d’une généreuse audace, M. Ernest Solvay, écrivait, il y a un an, à un administrateur du célèbre Vooruit, son collègue au Parlement, ces lignes si suggestives :

« C’est sur l’intérêt personnel qu’il faut s’appuyer comme stimulant de la marche en avant, du progrès. Il forme la base sociale par excellence : la société ne saurait s’en passer. Votre œuvre tombera après vous, si vous la basez sur le dévoue-