Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Anthologie, 1933.djvu/164

Cette page a été validée par deux contributeurs.
159
variétés

la journée et ne vérifie pas l’état de sa caisse marche vers la ruine. De même, celui qui néglige l’inventaire quotidien de son âme.

Il y a entre nos devoirs et nos droits la même disproportion qu’entre une montagne et une taupinière. C’est pourquoi aucune équivalence ne peut être invoquée entre les uns et les autres.

Nous devons d’autant mieux connaître l’intérieur de notre âme jusqu’en ses infimes détails que c’est la seule que nous puissions connaître. L’âme voisine la plus aimée et en apparence la plus cristalline, nous demeure pourtant fermée.

L’œuvre que l’adulte doit poursuivre sur lui-même est celle du sculpteur vis-à-vis du bloc déjà dégrossi que lui a livré le praticien. Impossible de modifier désormais la taille de la statue, son attitude, sa silhouette générale, mais le ciseau en s’attaquant sans cesse au détail le perfectionne peu à peu.

On peut ce qu’on veut à condition de le vouloir longtemps.

Si l’on se froisse chaque fois qu’un ami n’accomplit pas, à l’heure dite, le geste précis que l’on attend de lui, il n’y a pas d’amitié durable ni féconde.

On se montre beaucoup plus fort en reconnaissant une erreur qu’en y persévérant et en affectant d’ignorer qu’on s’est trompé.

Voir loin, parler franc, agir ferme : programme de philosophie individuelle pratique aussi bien que de politique générale.

Les jeunes français qui veulent se préparer à bien servir leur pays doivent interpréter ainsi que suit le monogramme de la République : R = Réfléchi, Robuste, Rapide. F = Franc, Fidèle et Fier. Ces six qualités composent l’idéal auquel doit tendre leur effort.

L’expérience de la vie enseigne que ceux qui ont peu le donnent et que ceux qui ont beaucoup le retiennent : cela suffit à montrer combien la richesse est un élément permanent de corruption vis-à-vis duquel il faut toujours se tenir sur une défensive vigilante.