Ouvrir le menu principal

Page:Philippe - Marie Donadieu, 1904.djvu/18

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Il répondait :

— Oh ! rien, je rumine.

Il aimait beaucoup le lit et, pendant un instant, s’y abandonnait aux grandes réflexions. La chaleur de la plume le couvait, se posait aux mauvaises places, puis gagnait insensiblement sa tête où le sommeil était chaud. Car, à cinquante ans, il fait bon lorsqu’on donne sa part au repos. Il remontait fort loin, parfois.

Ayant eu cinq filles, il avait perdu beaucoup d’assurance. La surveillance absolue qu’on ne peut exercer sur les virginités, le voisinage de la ville de Lyon, où cinq cent mille habitants sont une passion possible et tous ces silences des jeunes filles de dix-huit ans lui faisaient sentir que dans la vie des femmes il y a un visiteur auquel on ne s’attend pas. Il eut toujours peur de ne pas montrer assez de fermeté. Les deux aînées épousèrent deux employés. La troisième épousa un maître d’hôtel, dans un chef-lieu du canton, et bientôt commençait une histoire. Trois ans après son mariage elle accoucha d’un garçon. Un an plus tard, le grand-père s’aperçut que