Page:Peguy oeuvres completes 06.djvu/85

Cette page n’a pas encore été corrigée


DES SAINTS INNOCENTS Pour Toffrande et Toffertoire Et pour la consécration et pour Télévation du corps de

mon fils, Ça se voit, qu’ils baissent la tête et tout le monde

comprend Que ça en vaut la peine, Que c’est un instant solennel et le plus grand mystère

et le plus grand instant qu’il y ait dans le monde.

C’est un peuple, dit Dieu, qui a la gratuité dans le sang. Il donne et ne retient pas.

11 donne et ne reprend pas.

Sa main gauche ne retient pas ce que donne sa main droite.

Sa main gauche ne reprend pas ce que donne sa main droite.

Sa main gauche ignore littéralement ce que fait sa main droite.

Et ainsi c’est le peuple qui se conforme le plus littéra- lement

Aux paroles de mon fils. Et qui le plus littéralement réalise

Les paroles de mon fils.

Peuple naturellement libéral, dit Dieu, peuple aux

mains libérales Il ne sait pas marchander. 11 ne marchande pas sur

une prière.

77