Page:Peguy oeuvres completes 06.djvu/64

Cette page n’a pas encore été corrigée


L K INI \ S T È R E La foule de ma colère, Et la femme suit derrière dans le sillage. Et Thomme a pris sur ses épaules à califourchon Cette curieuse enfant Espérance. Et le Ivoire Père est le roi et le Je vous salue Marie est

la reine et l’espérance est la dauphine. Et c’est un jeu de cartes et le Notre Père est le roi et

le Je vous salue Marie est la reine et tous les autres

sont les fidèles valets.

J’ai souvent joué avec l’homme, dit Dieu. Mais quel

jeu, c’est un jeu dont je tremble encore. J’ai souvent joué avec l’homme, mais Dieu c’était pour

le sauver et j’ai assez tremblé de ne pas pouvoir le

sauver, De ne pas réussir à le sauver. Je veux dire j’ai assez

tremblé redoutant de ne pouvoir le sauver, Me demandant si je réussirais à le sauver.

J’ai souvent joué avec l’homme, et je sais que ma grâce est insidieuse, et combien et comment elle se tourne et elle joue. Elle est plus rusée qu’une femme.

Mais elle joue avec l’homme et le tourne et tourne l’événement et c’est pour sauver l’homme et l’em- pêcher de pécher.

Je joue souvent contre l’homme, dit Dieu, mais c’est 56