Page:Peguy oeuvres completes 06.djvu/319

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Les armes de Jésus c’est tous les cœurs païens :
Pourvu qu’on les baptise et les rende chrétiens,
Il en fait les plus purs de tous ses paroissiens ;

Les armes de Jésus c’est tous les plébéiens :
A moins qu’on les courtise et les rende vauriens,
Il en fait les plus durs de ses fermes soutiens ;

Les armes de Jésus c’est les bons citoyens :
Quand la grâce les prend par ses secrets moyens.
Il en fait les plus sûrs de ses curés doyens ;

Les armes de Jésus c’est la docilité,
C’est la foi, l’espérance et c’est la charité.
C’est la femme et l’enfant et la fidélité ;

Les armes de Jésus c’est la fragilité,
C’est la vertu civique et c’est la liberté.
C’est la femme et l’enfant et c’est la pauvreté

Les armes de Jésus c’est la simplicité.
C’est la paix éternelle et c’est dans la cité
Tout un fleuve de grâce et d’efficacité ;

Les armes de Jésus c’est la nécessité
Du travail et du pain et c’est dans la cité
Tout un fleuve de grâce et de félicité ;