Page:Peguy oeuvres completes 06.djvu/228

Cette page n’a pas encore été corrigée


I. E MYSTÈRE

La première, c’est que je les aime, dit Dieu, et celle-là

suffît. Telle est la hiérarchie de ma grâce.

La deuxième, c’est qu’ils me plaisent, dit Dieu, et celle-là

suffit. Telle est la hiérarchie de ma grrâce.

La troisième, c’est qu’il me plaît ainsi, dit Dieu, et celle- là suffit.

Telle est la hiéi’archie, tel est l’ordre, telle est l’ordon- nance de ma j^^râce.

Maintenant je vais vous dire, dit Dieu, la quatrième C’est précisément qu’ils n’ont point aux commissures

des lèvres Ce pli d’ingratitude et d’amertume, cette blessure de

vieillissement.

220