Page:Peguy oeuvres completes 06.djvu/185

Cette page n’a pas encore été corrigée


DES SAINTS INNOCENTS

Sera-t-ildit que l’homme finit à sa première communion. Et non point au viatique, qui est sa dernière commu- nion.

Ils s’emplissent d’expérience, disent-ils ; ils gagnent de l’expérience ; ils apprennent la vie ; de jour en jour ils amassent de l’expérience. Singulier trésor, dit Dieu

Trésor de vide et de disette.

Trésor de la disette des sept années, trésor de vide et de flétrissure et de vieillissement.

Trésor de rides et d’inquiétudes.

Trésor des années maigres. Accroissez-le, ce trésor, dit Dieu. Dans des greniers vides

Vous entasserez des sacs vides

D’une Égypte vide.

Vous accroissez le trésor de vos peines et de vos misères.

Et les sacs de vos soucis et de vos petitesses.

Vous acquérez de l’expérience, dites-vous, vous accrois- sez votre expérience.

Vous allez toujours en descendant, dit Dieu, vous allez toujours en diminuant, vous allez toujours en perdant.

Vous allez toujours en pente. Vous allez toujours en vous flétrissant et en vous ridant et en vieillissant.

Et vous ne remonterez jamais cette pente.

Ce que vous nommez l’expérience, votre expérience, moi je le nomme

177 innocents. — 12