Page:Peguy oeuvres completes 06.djvu/145

Cette page n’a pas encore été corrigée


DES SAINTS INNOCENTS plus au monde, Siméon est en prison, et vous voulez ni enlever Benjamin. Tous ces maux sont retombés sur moi.

Madame Gervaise

Ruben lui répondit : Faites mourir mes deux enfants, si je ne vous le ramène. Confiez-le moi, et je vous le rendrai.

Jeannette

Non, dit Jacob., mon fils nira point avec vous. Son frère est mort, et il est demeuré seul. S’il lui arrive quelque malheur au pays où vous allez, vous accablerez ma vieillesse d’une douleur qui m’emportera dans le tombeau.

M.

\DAME LiERVAISE

Cependant la famine désolait exlraordinairement tout le pays ;

et le blé que les enfants de Jacob avaient apporté d’Égypte étant consumé, Jacob leur dit :

Retournez pour nous acheter un peu de blé.

137