Page:Peguy oeuvres completes 05.djvu/95

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Jeannette

— Le sang de Jésus, le sang de Jésus.


Madame Gervaise

— Ils démolissent nos maisons ; quand ils démoliraient tout nous avons, s’il plaît à Dieu, nous aurons dans la maison de notre père une maison que les soldats ne démoliront jamais.


Jeannette

— Le corps de Jésus, le corps de Jésus. Qu’ils profanent le pain et le vin, le corps et le sang de Jésus.


Madame Gervaise

— Nous avons d’autres maisons que les maisons que nous avons. Nous avons des maisons que les soldats n’atteindront point.

Une maison que les soldats ne démoliront point.

Nous avons d’autres maisons, nous avons d’autres maisons.

Il y a d’autres maisons que la maison de notre père. Il y a un autre père que notre propre père. Dieu nous a préparé, Jésus nous a gagné d’autres demeures, Jésus nous a gagné des demeures éternelles.

Nous avons un autre père que le père que nous avons.


Jeannette

— Le corps de Jésus, le corps sacré de Jésus.


Madame Gervaise

— Ils démolissent les églises. Nous en rebâtirons tou-