Page:Peguy oeuvres completes 05.djvu/420

Cette page n’a pas encore été corrigée


LE PORCHE

Lui seul est familier.

C’est ainsi que ces Français se sont mis avec cette

petite Espérance. Elle ne se plaît qu’avec eux.

Elle écoute tous leurs propos. Il n’y en a que pour eux. Tout ce qu’ils disent est bien. Elle se reconnaît en eux. Il n’y a que leurs histoires qui sont bonnes. Elle ne

quitte pas leurs genoux. Elle se les fait conter vingt

fois. Voilà comment ces Français se sont mis avec cette

enfant Espérance.

Singulier peuple toute eau leur est une source vive.

Toute eau qui tombe leur devient une eau courante.

Par le ministère de l’espérance.

Toute eau, toute eau mauvaise leur devient une eau potable.

Les eaux mauvaises les rendent souvent malades.

Les eaux mauvaises ne les empoisonnent jamais.

Ils boivent impunément de tout.

Par cette accointance qu’ils ont avec cette petite Espé- rance.

On se demande, on dit : Mais comment que ça se fait Q ue cette fontaine Espérance éternellement coule Qu’elle jaillit éternellement, qu’elle source éternelle- ment, Qu’elle coule éternellement,

412