Page:Peguy oeuvres completes 05.djvu/401

Cette page n’a pas encore été corrigée


DE LA D E U X I È M E V E \\ T U

Insoupçonné encore,

Inoblenu depuis.

Point de douleur, point de détresse, point d’espérance.

Point douloureux, point d’inquiétude.

Point de meurtrissure au cœur de l’homme.

Point où il ne faut pas appuyer, point de cicatrice,

point de couture et de cicatrisation. Où il ne faut pas que l’on appuie.

Point unique, fortune unique, force unique d’attache.

Attachement unique, liaison du cœur fidèle.

Et du cœur infidèle.

Toutes les paraboles sont belles, mon enfant, toutes les

paraboles sont grandes. Et notamment les trois paraboles de l’espérance. Et toutes les trois paraboles de l’espérance en outre

sont jeunes, mon enfant. Mais sur celle-ci des centaines et des milliers d’hommes

ont pleuré. Des centaines de milliers d’hommes. Par celle-ci.

Battus des mêmes sanglots pleuré les mêmes larmes. Fidèles, infidèles.

Se recommençant les uns les autres. Les mêmes.

Roulés des mêmes sanglots Dans une communion de larmes. Couchés, penchés, soulevés des mêmes sanglots pleuré

les mêmes larmes. Fidèles, infidèles.

393