Page:Peguy oeuvres completes 05.djvu/184

Cette page n’a pas encore été corrigée


LE MYSTÈRE Ceux de la ville, ceux des faubourgs, ceux des campagnes Tous ceux qui étaient là, qui étaient venus. Qui (s’)étaient rassemblés là. Qui étaient assemblés. Gomme à une fête. A une fête odieuse. Les journaliers, les hommes de peine. Les mercenaires, les rentiers. Le grand-pontife, les princes des prêtres. Les écrivains, c’est-à-dire les scribes. Les pharisiens, les péagers. Les publicains qui sont les percepteurs. Les Pharisiens et les Sadducéens.

Chrétiens, vous savez pourquoi :

C’est qu’il était venu annoncer le règne de Dieu.

Et en somme tout ce monde-là avait raison. Tout ce monde-là ne se trompait pas tant que ça. C’était la grande fête qui était donnée pour le salut du monde.

Seulement c’était lui qui en faisait les frais.

Les marchands, il comprenait encore. C’était lui qui avait commencé. Il s’était mis un jour en colère après eux. Dans une sainte colère.

176