Page:Peacock - Anthelia Melincourt T1.djvu/25

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


bien connu qu’elle n’exigerait, non plus que sa mère, d’autre titre, si quelqu’un se présentait comme soupirant, que le certificat qui constaterait en bonne forme, certificat signé, par lady Threadmodle-Street, que le gentilhomme qui s’offrait jouissait du droit de chasser sur ses propres terres.

Tel était l’aimable mélange de sagesse mondaine et d’affectation romanesque qui se préparait à envahir le château de l’enthousiaste Anthélia.

— Quelle étrange solitude, dit mistriss Pinmoney, ceci ne ressemble nullement à la demeure d’une jeune héritière. Je suis effrayée ! Ces coquins de postillons ont peut-être le projet de nous livrer à une bande de voleurs ?

— Bandits, voulez-vous dire maman ; voleur est un nom odieux !

— C’est la réalité qui en serait odieuse ;