Page:Peacock - Anthelia Melincourt T1.djvu/222

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



L’EXCURSION.


----


Retirée dans son appartement et réfléchissant sur ce que lui avait dit sir Forester, Anthélia en tira la conclusion, qu’elle lui avait inspiré plus d’intérêt qu’elle ne l’aurait soupçonné, et elle ne put se dissimuler que cet intérêt était réciproque. L’accident du matin lui faisait perdre le sentiment de sécurité qui avait présidé jusqu’alors à ses promenades solitaires, et détruisait à jamais les idées qu’elle s’était faites, sur la liberté et la sûreté de ses montagnes ; elle souhaita quitter, au moins pour quelque temps, Mélincourt ; ce désir, s’alliant avec celui de mieux connaître