Page:Peacock - Anthelia Melincourt T1.djvu/205

Cette page n’a pas encore été corrigée


nouveaux, qui seraient mis en avant dans cette occasion.

L’écuyer O’scarum pressa, comme à son ordinaire, pour qu’on fit de la musique ; Anlhélia chanta, par complaisance, une romance dont les paroles tendaient à établir une comparaison entre l’amour et la rose. Nous nous dispensons d’en rapporter le texte, l’idée, ayant été ressassée par tous les faiseurs de romances.

— J’en suis fâché, dit sir Berrydown ; mais la fleur d’amour moderne, n’est ni la rose, ni l’immortelle, mais bien le bouton d’or. Si miss Danaretta et l’écuyer Oscarum veulent se joindre à moi pour chanter ; nous vous donnerons une ballade à trois, plus conforme à la vérité des choses. Les personnes qu’il avait interpelées ayant accepté son invitation, ils chantèrent le trio suivant :