Page:Peacock - Anthelia Melincourt T1.djvu/150

Cette page n’a pas encore été corrigée


que je pourrais traiter l’article comme il me conviendrait ; j’ajoutai franchement que je ne le ferai pas de la manière qui paraissait lui plaire.

Ces mots le rendirent furieux, il jura de se venger de M. Foolscap qui lui envoyait un jacobin. Je réclamai vivement contre cette apostrophe. Entièrement novice au monde, j’essayai de raisonner avec lui, comme si la conviction du bien et du mal pouvait l’influencer ; mais il m’interrompit, en me disant que, jusqu’à ce qu’il eût une pension pour se ranger du parti de la raison, il penserait comme il le faisait ; que je pouvais m’éviter la peine de chercher à le convaincre, que la logique, à son usage, le mettait au-dessus des atteintes de la honte et des notions abstraites de la vérité et de la liberté ; qu’il voulait bien croire, d’après la lettre de M. Foolscap, que j’avais du talent pour