Page:Peacock - Anthelia Melincourt T1.djvu/148

Cette page n’a pas encore été corrigée


créé par l’imagination de quelques fous. J’établirai ensuite, que si la corruption n’existe pas, on a tort de s’élever contre elle, et de désigner à l’opinion publique certains personnages prétendus intéressés à son existence ; je finirai par prouver que les partisans de la démocratie, sont les seuls qui calomnient la nation, etc.

Le but moral et politique de cet article est très-sage, il appartient à un gentil-homme d’un rang élevé ; mais qui a le malheur d’être accusé de faire partie du nombre des corrompus, parce qu’il jouit d’un revenu annuel de plusieurs mille livres sterlings sur le trésor.

Cet article aurait besoin d’être relevé par un peu de morale ; nous avons plusieurs gentlemans dans notre corps ; mais la morale n’est pas leur fort. Nous avons, dans diverses occasions, substitué à cette dernière, la théologie ; la ruse