Page:Peacock - Anthelia Melincourt T1.djvu/127

Cette page n’a pas encore été corrigée


lui avait inspire le désir de la connaître et il pensa que la circonstance présente lui offrait un mode d’introduction très-heureux. Il demanda à sir Fax s’il était disposé à une longue marche ; celui-ci ayant répondu affirmativement, ils ne perdirent point de temps et se mirent en route accompagnés de l’ami Oran qui les suivit sans y être engagé ; sir Forester n’avait point de chevaux ; nous rendrons compte de ses motifs dans la suite, et il avait seulement bâti des écuries pour la commodité de ses amis, quand ils venaient le voir.

Nous verrons sir Télégraph et peut-être son phénix, miss Mélincourt, dit sir Forester.

Son phénix, dit sir Fax ; si une femme qui reçoit ce titre de son amant, en est un ; le phénix n’est pas rare à trouver.