Page:Parran - Romantiques, Pétrus Borel, Alexandre Dumas, 1881.djvu/35

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 23 —

Richard Darlington est un excellent drame.

Frederick Lemaitre y déploya un talent prodigieux.

« Je ne sais, dit Dumas, où il avait étudié ce joueur sur une grande échelle qu’on appelle l’ambitieux ; où les hommes de génie étudient ce qu’ils ne peuvent connaître que par le rêve : dans leur cœur. »

Teresa, drame en cinq actes et en prose, par Alex. Dumas. Représenté pour la première fois sur le théâtre royal de l’Opéra-Comique (Salle Ventadour), le 6 février 1832.

Publication de Charles Lemesle. — Paris, Barba, éditeur. Vve Charles Béchet, libraire. Lecointe et Pugin, libraires, 1832.

(Imprimerie de David). In-8 de 164 p. chiff., broché : 15 à 20 f.

Anicet Bourgeois a collaboré à ce drame ; il fournit à Dumas le plan presque entièrement fait.

On lit au verso du f.-titre :

Cet ouvrage se trouve aussi chez Riga, éditeur, faubourg Poissonnière, n° 1.

Sous presse, pour paraître chez le même éditeur :

Robert Macaire ou les Héros des Adrets, par Frederick Lemaitre ; 4 vol. in-12, prix 12 fr.

La couverture chamois de Teresa reproduit exactement le titre. Au verso : Annonces des ouvrages d’Alex. Dumas.

L’Artiste a donné une lithographie de Tony Johannot représentant la scène 4 de l’acte v, Arthur renversé aux pieds de Delaunay :

« Vous croyez donc que l’âge a brisé mes forces ? »

Le Mari de la veuve, comédie en un acte et en prose, par M. X… — Paris, Aug. Auffray, 1832 ; in-8, 63 p. chiff. ; broché, couverture imprimée, première édition : 5 fr.

Cette pièce, représentée sur le Théâtre Français, le 4 avril 1832, est attribuée à Anicet Bourgeois, Durrieu et Alex. Dumas. C’est beaucoup d’auteurs pour une comédie aussi médiocre.

Notre exemplaire porte le nom de Dumas seul sur le titre.

L’édition de 1835, Paris, Marchant ; g. in-8 à 2 colonnes, 16 p., ne porte que le nom d’Alex. Dumas.