Page:Paquin, Huot, Féron, Larivière - La digue dorée, 1927.djvu/18

Cette page a été validée par deux contributeurs.
16
LE ROMAN DES QUATRE

Jeannette se leva et prit congé du gérant de banque.

Elle s’arrêta, en face du guichet derrière lequel se trouvait Jean Béland.

— Comment le nommé Henri Morin était-il vêtu ? questionna-t-elle. Je voudrais savoir de quelle couleur était sa blouse, sa culotte, la mode de son chapeau, enfin tout.

— Sa blouse, répondit le commis, était bleu marine, râpée, usée presque jusqu’à la doublure. Il portait une paire de culottes bouffantes de couleur kaki, des bottes que nos grand’pères appelaient « bâtardes » et un feutre mou de couleur indécise.

— Et sa figure ?

— Oh ! mademoiselle, dans sa figure je n’ai remarqué qu’une longue barbe en broussaille d’où le peigne avait dû s’absenter il y a de longs mois.

— Est-il grand ?

— Ça, je ne puis vous le dire. Ç’a été un manque d’observation de ma part.

— Très bien, monsieur, merci beaucoup !

.........................

C’était l’heure où la rue Saint-Jean à Québec était très animée. Chaque jour sur cette rue est un jour de parade. Vers quatre heures de l’après-midi, les jeunes filles en superbes toilettes et les jeunes gens « à cannes » y défilent. Le théâtre Auditorium constitue le centre de ce défilé.

Jeannette Chevrier descendait la rue St-Jean.

Il lui fallait marcher, faire quelque chose, n’importe quoi pour tromper sa grande nervosité. Soudain elle pensa :

— Si j’allais de suite acheter mon billet pour retourner à Montréal ?… Oui, c’est dit : de ce pas je descends la Côte du Palais et vais acheter mon billet. Je prendrai le train ce soir, du chemin de fer Canadien National.

Elle se trouvait à ce moment devant l’Auditorium.

Elle remarqua tout à coup que presque tous les promeneurs qu’elle croisait se retournaient avec une curiosité qui se terminait en sourire pour regarder quelque chose ou quelqu’un qui semblait drôle.

Instinctivement curieuse comme presque tous les humains le sont, à quelque sexe qu’ils appartiennent. Jeannette pressa le pas. Elle se trouva vite derrière l’objet de curiosité de la foule.

En le voyant elle eut un mouvement de surprise réprimé.

— Si c’était lui ? dit-elle tout bas.

Et son cœur battit à lui rompre la poitrine.

L’homme était vêtu de bottes bâtardes, portait des culottes bouffantes kaki, une blouse bleu marine et était coiffé d’un feutre mou dont un long usage parsemé d’abus avait rendu la teinte indécise.

Si c’était lui ! Si c’était là l’homme qui lui avait envoyé le chèque !

Mais non, il y avait à cette saison à Québec de nombreux lumberjack. On en rencontrait à tous les coins de rue, à la basseville, sur le marché Champlain, dans le cap Blanc. Si celui-là suscitait la curiosité, c’est qu’il se promenait rue Saint-Jean, le rendez-vous des « chics », des poudrées, des fardées, des donzelles pâmées et des damoiseaux mièvres.

— Il faut que je dépasse cet homme, afin que je le voie mieux, se dit Jeannette Chevrier.

À ce moment, l’inconnu tourna la tête et vit la jeune fille. Il détourna immédiatement la vue d’un mouvement brusque.

— Mais on dirait qu’il me connaît et qu’il veut éviter ma vue. En tout cas, j’ai remarqué qu’il a une barbe tout comme celle qu’a décrite le commis Béland.

L’inconnu avait ralenti le pas. S’il voulait éviter la jeune fille, cet acte de sa part était plutôt bizarre. En effet, Jeannette gagnait du terrain, s’approchait de lui.

Elle le dépassa et au même moment jeta un coup d’œil sur lui.

Elle pensa immédiatement.

— J’ai déjà vu cet homme quelque part. Il y a quelque chose en lui qui ne m’est pas inconnu. Sa démarche m’est familière. Mais qui est-ce ?

La peur l’envahit.

Son fiancé, Germain Lafond, avait été assassiné, elle n’en doutait plus. Cet inconnu, n’était-ce point le meurtrier de son futur mari ?

Elle frémit, trembla.

Mais pourquoi alors lui donnait-il $27,000 ?

Elle tourna à la Côte du Palais. Rue Saint-Paul, en face de la gare où elle allait acheter son billet pour Montréal, elle s’aperçut que l’inconnu la suivait.

Elle pressa le pas et pénétra dans la gare.

Comme elle était à acheter son billet pour Montréal, elle sentit quelqu’un lui