Page:Palante - Précis de sociologie, 1901.djvu/39

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHAPITRE VI

DIVISIONS DE LA SOCIOLOGIE. — LE PROBLÈME DE LA CLASSIFICATION

Les sociétés se forment, se maintiennent, évoluent et se transforment ; enfin se désagrègent et disparaissent.

De là les quatre divisions naturelles de la sociologie. Il faut étudier successivement : 1° comment les sociétés se forment ; 2° comment elles se maintiennent ; 3° comment elles évoluent ; 4° comment elles se désagrègent et meurent. Avant d’étudier la formation et l’évolution des sociétés, nous devons dire un mot du problème de la classification en sociologie.

Il serait excessif de faire de la Sociologie, comme certains, une science purement classifiante. Dans aucune science la classification ne peut suffire. Mais, dans toutes, elle est indispensable. Elle l’est surtout dans les sciences qui, comme la Sociologie, en sont à leurs débuts. M. Worms voudrait ajourner toute classification en sociologie jusqu’à ce que les vrais rapports sociaux nous fussent mieux connus[1]. Nous serions plutôt de l’avis de M. Steinmetz, qui croit que c’est la classification seule qui rendra possibles et fertiles les recherches sociologiques[2].

Les classifications sociologiques sont nombreuses, et

  1. Worms. Organisme et Société, p. 285.
  2. Dans ce chapitre, nous nous sommes inspirés, pour l’historique des classifications, de la substantielle étude de M. Steinmetz : Classification des types sociaux (Année sociologique, 1898-1899. Paris, F. Alcan).