Page:Palante - Précis de sociologie, 1901.djvu/30

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


commencent à perdre leur empire sur les âmes qu’elles multiplient les rites, les cérémonies, les prescriptions extérieures. Quelle idée fausse ne se ferait pas un sociologue qui voudrait juger de notre conscience sociale au point de vue de la famille ou de la propriété par exemple, d’après les législations, les institutions et conventions existantes ? Il s’en faut de beaucoup que le dehors traduise toujours le dedans.

Ajoutons que la Sociologie doit devenir de plus en plus psychologique et idéologique au fur et à mesure qu’elle s’applique à l’étude d’époques historiques plus conscientes d’elles-mêmes, telles que nos sociétés modernes depuis la fin du XVIIIe siècle. Pour la connaissance de ces sociétés, les faits ne suffisent plus, il faut la connaissance des idées. Comment comprendre la genèse et l’évolution du socialisme allemand sans remonter jusqu’aux idées de la philosophie allemande dont cette genèse est la mise en action ? « Si telle mesure proposée en Allemagne sur les hypothèques foncières a sa source dans Hegel ou dans Saint-Simon, ne peut-on pas dire que l’esprit hégélien ou saint-simonien aujourd’hui légifère[1] ? »

Nous ne porterons pas un jugement plus favorable sur la méthode dite biologique (Schaeffle, Spencer, Worms), qui a eu un moment — vite disparu — de faveur. Cette méthode consiste, comme on sait, à considérer une société comme un organisme et à lui appliquer, par analogie, les lois physiologiques qui régissent les êtres vivants. — Une telle méthode a l’inconvénient de supposer une certaine métaphysique sociale (l’organicisme ou matérialisme social) et de conduire à une sorte de réalisme social qui accorde à la société une

  1. Ch. Andler, Les Origines du Socialisme d’État en Allemagne. Introduction (Paris, F. Alcan). Voir aussi sur ce point A. Aulard, Histoire politique de la Révolution française, Avertissement. Nietzche, Par delà le Bien et le Mal ; Histoire naturelle de la Morale, § 186.