Page:Palante - Précis de sociologie, 1901.djvu/173

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Greef pose la loi suivante d’évolution régressive : « Les phénomènes et les fonctions les plus élevés étant aussi dans chaque classe et dans l’ensemble des classes, les plus récemment apparus, sont les plus superficiels, les plus variables, les moins stables. »

Cette loi est très contestée par MM. Demoor, Massart et Vandervelde, et aussi par M. Tarde. Ce dernier fait avec beaucoup de justesse la remarque suivante : « De toutes nos institutions françaises, l’une des plus récentes est le suffrage universel, essayez donc d’y porter atteinte. On supprimerait bien plus aisément, à coup sûr, l’organisation de la magistrature et celle du clergé qui, à certains égards, datent du moyen âge[1]. »

D’après M. Demoor et Vandervelde, l’évolution sociale est irréversible et par conséquent, sauf quelques exceptions plus ou moins nettes : 1º une institution ou un organe disparus ne peuvent réapparaître.

2º Une institution ou un organe réduits à l’état de vestiges ne peuvent se développer de nouveau et reprendre leurs anciennes fonctions.

3º Elles ne peuvent non plus assumer une fonction nouvelle.

Elles sont bien mortes.


  1. Tarde, Études de psychologie sociale, p. 108.