Page:Péguy - Les Mystères de Jeanne d’Arc, volume 2.djvu/98

Cette page n’a pas encore été corrigée


le porche

Par celle-ci qui n'est point restée avec les quatre-vingt- dix-neuf autres. La mortelle inquiétude.

(La dévorante inquiétude au cœur de Jésus). L'inquiétude de ne pas la retrouver. De ne pas savoir. De ne la retrouver jamais. L'humaine inquiétude. La mortelle inquiétude d'avoir à la condamner. Mais enfln il est sauvé. Lui-même le sauveur il est sauvé. Il est sauvé d'avoir à la condamner. Comme il respire. Ça en fait toujours une de sauvée. Il n'aura point à condamner cette âme.

��Par cette petite brebis qui s'était seulement trompée de

chemin, (Ça peut arriver à tout le monde),

et erraverit una ex eis,

et c'est arrivé aux plus grands saints

De prendre le chemin du péché

Par cette petite brebis d'âme homme, fait homme, il a

connu l'inquiétude d'homme. Mais par cette sotte de petite brebis d'âme (qui lui a

fait une si grande peur) homme, fait homme, il a

connu l'espérance d'homme.

��90

�� �