Page:Péguy - Les Mystères de Jeanne d’Arc, volume 2.djvu/90

Cette page n’a pas encore été corrigée


le porche

A celle qui est la mère et la reine des anges.

Parce qu'aussi elle est la mère et la reine des hommes.

Reine des deux, régente terrienne.

��(Empérière des infernaux palus).

��A celle qui est Marie.

Parce qu'elle est pleine de grâce.

A celle qui est pleine de grâce Parce qu'elle est avec nous.

A celle qui est avec nous.

Parce que le Seigneur est avec elle,

A celle qui intercède.

Parce qu'elle est bénie entre toutes les femmes.

Et que Jésus, le fruit de son ventre, est béni.

��A celle qui est pleine de grâce. Parce qu'elle est pleine de grâce.

��Celle qui est infiniment reine

8a

�� �