Page:Péguy - Les Mystères de Jeanne d’Arc, volume 2.djvu/209

Cette page n’a pas encore été corrigée


DE LA DEUXIEME VERTU

Et même et pareillement

Intactes ses propres empreintes à lui

Qui est passé avant lui.

C'est le miracle même du ciel, le miracle de tous les jours du ciel, mais sur terre

Celui qui suit efface les traces de celui qui précède.

Les pas effacent les pas

Dans le même sable.

Celui qui marche derrière efface les pas de celui qui marche devant.

Et nous-mêmes quand nous faisons,

Quand nous recommençons vingt fois le même chemin,

Quand \'ingt fois nous nous marchons derrière nous- mêmes,

Nous-mêmes nous effaçons la trace de nos (propres) pas.

De nos anciens pas.

C'est pourtant ce que Jésus a fait

Trente ans.

A son imitation c'est pourtant ce que Jésus, ce que Dieu nous demande

A ceux qui n'ont point reçu de vocations propres

Publiques.

Et même aux autres.

A nous qui n'avons point reçu de vocations propres

Extraordinaires,

Publiques,

Toute la vie.

Et même à ceux qui ont reçu des vocations propres

Extraordinaires

Publiques

aoi

�� �