Page:Olympe de Gouges - Le Mariage inattendu de Chérubin.djvu/76

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Susanne.

Quelle obſtination !


Chérubin, à part.

Que ne puis-je renoncer à tout ce que je ſuis ! — L’état où je me trouve eſt trop violent, il faut en ſortir. (À la Comteſſe.) Souffrez, ma couſine, que je vous devance auprès de notre parente.


La Comtesse.

Nous allons partir dans l’inſtant. Il faut ſignez le contrat.


Chérubin.

Veuillez m’en diſpenſer. Je ſuis obligé de vous quitter pour un objet que j’avois oublié. Je vais voir ſi tout eſt prêt.

(Il ſort.)






Scène XXIII.


ANTONIO, NICOLAS, BRID’OISON,

LA FLEUR, LA COMTESSE, FIGARO, SUSANNE, FANCHETTE,

PAYSANS ET PAYSANNES.



La Comtesse.

Chérubin eſt tout changé depuis quelque tems. Il a ſans doute quelque chagrin ſecret, dont j’ignore la cauſe.