Page:Oligny - Le Talisman du pharaon, 1929.djvu/132

Cette page a été validée par deux contributeurs.
132
LE TALISMAN DU PHARAON

ce serait fini… le monstre n’était plus qu’à quelques mètres… Yvaine ferma les yeux et s’abandonna… Mais l’image adorée de son fiancé passa devant ses yeux et lui donna le pouvoir de réagir encore une fois.

Elle réunit ses dernière forces et appela, désespérément : « Sélim, Sélim ! » comme si ce cri d’amour où elle mettait toute son âme devait produire un miracle, un prodige et la sauver… Et le vent du désert emporta son appel, son appel suprême, son dernier cri d’espérance !…