Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée
93
troisième empire colonial français


attribuant la qualité de citoyens français aux israélites algériens.

1871


L’amiral de Gueydon, gouverneur de l’Algérie (1871-1873). Insurrection à laquelle près des deux tiers de la population indigène refusent de s’associer. Loi mettant 100.000 hectares à la disposition des Alsaciens-Lorrains désireux d’émigrer en Algérie.

1872


Premier voyage de Brazza au Gabon. — El Golea atteint par le colonel de Gallifet (1872-1873). — Explorations de Marche et du marquis de Compiègne dans l’Afrique équatoriale (1872-1874).

1873


Le général Chanzy en Algérie (1873-1879). Loi créant la propriété individuelle pour les indigènes. — Expédition de M. Dupuis, négociant, sur le Fleuve rouge ; son installation à Hanoï où il est molesté. Le lieutenant de vaisseau Garnier avec 175 hommes s’empare d’Hanoï et du delta ; les Annamites demandent l’appui des « Pavillons noirs », bandes de pirates chinois ; attaque d’Hanoï et mort de Garnier.

1874


Convention de Saïgon ; abandon d’Hanoï et du delta. — M. Roustan, consul général à Tunis (1874-1882) ; difficultés provenant de la situation prépondérante des consuls d’Angleterre et d’Italie sur lesquels le bey s’appuie. — Reprise