Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


I. — Les siècles celtiques

(600-52 av. J.-C.)
Origines.

Les Celtes étaient désignés par les Romains sous le nom de Gaulois, « à peu près, dit Camille Jullian (Histoire des Gaules), comme ils donnaient aux Hellènes le nom de Grecs, comme nous donnons aux Deutschen celui d’Allemands ». Les Celtes étaient, sans aucun doute, partis des plaines de l’Asie centrale avec les aïeux des Pélasges, premiers habitants de la Grèce et de l’Italie, et avec ceux des Slaves qui restèrent dans I’Europe centrale — en tous cas bien avant les tribus germaniques qui vinrent ensuite se fixer entre la Vistule et le Rhin. Ils poussèrent droit devant eux, passèrent même la Manche et ne s’arrêtèrent qu’au bord de l’océan. Ils gardaient en témoignage de leurs origines « quelques-uns des dogmes religieux de l’orient et un idiome qui, plus éloigné que le grec et le latin du sanscrit, s’y rattache cependant par des liens étroits ».

L’offensive celte (600-224 av. J.-C.)

Laissant de côté les légendes et les faits obscurs, il convient d’adopter la date de la fondation de Marseille par les Grecs comme point de départ de l’ère historique celte. Cette date est