Ouvrir le menu principal

Page:Notices sur M. le comte Chaptal, et discours prononcés sur sa tombe, le 1er août 1832.djvu/47

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
( 43 )

DISCOURS

DE M. le baron charles DUPIN,

MEMBRE DE L’ACADÉMIE DES SCIENCES ET CONSEILLER D’ÉTAT.

Messieurs,

Qu’il me soit permis d’offrir sur la tombe de notre illustre confrère un tribut de reconnaissance nationale, au nom de l’industrie française et des classes laborieuses dont il fut le bienfaiteur.

Jean-Antoine Chaptal, comte de Chanteloup, naquit, en 1756, à Nozaret, département de la Lozère.

Ses premières et brillantes études au collége de Rodez auraient décidé pour la littérature sa vocation et ses succès ultérieurs, si les sciences ne l’avaient entraîné par un attrait plus séduisant encore.

C’est dans la célèbre école de Montpellier, la Salerne française, qu’il étudia la médecine, et, comme notions accessoires, l’histoire naturelle et la chimie : il montra surtout pour cette dernière science les dispositions les plus heureuses.

Après avoir pris tous es degrés, il vint habiter