Ouvrir le menu principal

Page:Notices sur M. le comte Chaptal, et discours prononcés sur sa tombe, le 1er août 1832.djvu/19

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
( 15 )

hospices ; il leur constitua un nouveau patrimoine, en leur assignant une part dans le produit des octrois, en établissant des quêtes à leur profit, en provoquant la loi du 4 ventose an IX et la cession de rentes et de domaines ; il leur procura le remboursement de leurs créances sur l’État ; il en régla l’administration, la comptabilité : des commissions gratuites furent instituées pour les régir. À Paris, le funeste régime de l’entreprise fit place au régime paternel ; le Conseil général des hospices fut créé, et porta d’immenses et rapides améliorations dans tous les établissemens hospitaliers de la capitale. Chaptal rappela dans les hôpitaux les sœurs de charité, si dignes de leur nom, qui consolent le malheur ou le soulagent. Il réorganisa les monts de piété ; il prescrivit les soins dus aux enfans abandonnés, chercha à prévenir les abus dans leur admission, veilla à ce qu’ils fussent mis en apprentissage, ordonna des mesures pour les secours à domicile, pour la répression de la mendicité et du vagabondage[1] ; il ne négligea rien pour propager la salutaire pratique de la vaccine, dont le généreux la Rochefoucauld-Liancourt venait de nous apporter le bienfait ; il créa cette Société de vaccine, que présida la Rochefoucauld-Liancourt, qui exerça une influence si salutaire, et que nous avons eu depuis la douleur de voir supprimer par une administra-

  1. Instructions des 8 pluviose, 1er germinal, … floréal, 8 messidor an IX ; — 28 vendémiaire, … nivose, 28 ventose, … messidor an X ; — 13 prairial an XI ; — 3 brumaire, 21, 28 et 30 germinal, 25 thermidor an XII, etc.