Page:Nostradamus - Les oracles -1867.djvu/56

Cette page n’a pas encore été corrigée


XXXVII.



De ce grand nombre que l’on enuoyera,
Pour secourir dans le fort assiegez,
Peste & famine tous les deuorera,
Hors mis septante qui seront profligez.

XXXVIII.



Des condamnez sera fait vn grand nombre,
Quand les monarques seront conciliez :
Mais l’vn d’eux viendra si malencombre[1],
Que guerre ensemble ; ne seront râliez[2].

XXXIX.



Vn[3] deuant le conflict Italique,
Germains, Gaulois, Espaignols pour le fort :
Cherra l’escolle maison de republique,
Où, hors mis peu, seront suffoqué morts.

XL.



Vn peu après non point longue interualle,
Par mer & terre sera faict grand tumulte :
Beaucoup plus grande sera pugne nauale,
Feux, animaux, qui plus feront d’insulte.

XLI.



La grand’ estoille par sept iours bruslera,
Nuée fera deux soleils apparoir :
Le gros mastin toute nuit hurlera,
Quand grand pontife changera de terroir.

XLII.



Coq, chiens & chats de sang seront repeus.
Et de la playe du tyran trouué mort.
Au lict d’n autre iambes & bras rompus,
Qui[4] n’avoit peu[5] mourir de cruelle mort.

  1. Lisez : malencontre.
  2. Variante : Que guere ensemble ne seront ralliez.
  3. Variante : Un an.
  4. Traduisez : qui (latin), celui-là qui.
  5. Variante : peur.