Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/95

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Un moment à passer : quelquefois cinq minutes, quelquefois toute la vie.

S’il pensait trop souvent qu’il suffit d’une goutte de sang qui se déplace dans le cerveau pour nous jeter à la folie, au crime ou à la mort, l’homme vivrait dans un tel effroi que toute action lui semblerait impossible.

Innombrables ceux qui continuent de vivre par religion ou par devoir !