Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/93

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Pour le vieillard, il est aussi insensé de faire des projets qu’il est inquiétant de n’en point faire.

Tout est provisoire sur la terre, — même la terre, qui n’est pas éternelle.

« De l’argent ! » crient les pauvres. « De la santé ! » gémissent les malades. « De la gloire ! » hurlent les ambitieux. « Du repos ! » soupirent les vieillards… Et, de tous les coins de l’univers, sous des formes diverses, c’est toujours l’éternelle plainte qui monte vers le ciel !