Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/90

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sance est le premier et le plus grand malheur qui puisse arriver à l’homme, car il entraîne tous les autres.

Dans la naissance, sitôt la mère délivrée, l’enfant devient captif de la vie.

Réflexion « d’un que la vie embête », mais qui a conservé un bon sommeil :

« Heureusement, il y a les nuits ! »

La vie peut rendre pessimiste ou philosophe ; optimiste, jamais.