Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/81

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


La vie ne nous paraît vraiment facile que quand il s’agit de celle des autres.

La vieillesse est un renoncement de chaque jour, de chaque heure, de chaque minute. Il semble qu’on ne s’y fera jamais… On s’y fait cependant. Mais non sans regrets ni révoltes vaines.

Un sentiment fréquent chez le vieillard est de se figurer qu’il fait toutes choses pour la dernière fois.