Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/77

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Le plus grand bienfait de l’amour est de faire oublier la vie.

L’âge modifie sensiblement les habitudes ; il change peu les caractères.

Quand on jette un coup d’œil en arrière, la vie apparaît toujours ou trop longue ou trop courte, jamais de sa durée exacte.