Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/67

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Le temps n’est jamais ni tout à fait aussi beau, ni tout à fait aussi laid qu’il nous semble l’être à travers les croisées.

Le bruit du tonnerre a quelque chose de terrifiant et d’enfantin à la fois. Il fait penser à un bon Dieu pas bien méchant qui se rappelle un peu rudement à nous, pour que nous devenions plus sages.

Le travail, sous quelque forme que ce soit, est le grand consolateur. Ceux qui ne peuvent plus travailler sont les vrais inconsolables…