Ouvrir le menu principal

Page:Normand - Pensées de toutes les couleurs, Calmann-Lévy.djvu/46

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Oui, la joie populaire est brutale ; mais, en réalité, c’est la vraie joie.

Un poète qui s’y connaissait a dit spirituellement des livres :

« Les pauvres les achètent et les prêtent aux riches… qui les leur rendent… quelquefois. »

Heureux ceux qui aiment la musique, ne fût-ce que parce qu’ils n’en souffrent pas !

On dit : « Pour mieux supporter votre